Erotisme·poésie

Or

Gyorgy Kepes Berlin 1930
Gyorgy Kepes Berlin 1930

L’armée dressée montre
le chemin
en voûte de ciel noir

Le réverbère cligne de l’oeil
cyclope mâle fagoté
Cythère n’est pas si loin

L’or coule
nimbe l’asphalte
court dru sur
mon visage
dans un
« Hallo mein Schatz »

L’or afflue
en flot irradié
crève l’obscur
éclabousse mon regard
ire radiale

On a oublié de dire l’amer de l’or…
©Perle Vallens

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s