poésie·collectif·lecture·écoute audio·podcast

Nuit pleine dans Mange tes mots

Nouvel audio aujourd’hui dans le cadre du podcast poésie et slam Mange tes mots (auquel j’ai déjà participé), cette fois-ci sur le thème de la nuit, d’après l’extrait d’Annie Ernaux « Je ne suis pas sorti[e] de ma nuit ».
Le texte s’intitule Nuit pleine.
Je vous souhaite une bonne écoute de tous ces textes !

Actualité·écoute audio

Nuit de la lecture 2022 – Amour

Comme l’an passé, la nuit de la lecture se fera à distance, et comme l’an passé, l’amour en sera le thème, mais un autre regard cette fois-ci. Lecture vous en est proposé sur soundcloud, brut, sans fioriture.

Ou bien, vous pouvez écouter et regarder en images, sur you tube.

NB il a eut précédemment cette lecture in situ, dans une version plus érotique puisque j’y avais lu ce texte, dans le cadre du PNE (dont je suis l’heureuse lauréate 2021).

photo couleur·poésie

Par la bouche

On se fait des histoires 
On prend des mesures qui apaisent
On partirait pour revenir 
Il y a des nœuds persistant dans tes cheveux 
Il y a des liens fortement tissés jadis 
ancrés dans l’esprit du cœur 
Le désir est matière à boucherie à sang chaud 
L’amour est de mèche te hachera la viande
bonne chasse et bon jus où tu baignes
L’amour est substance sèche
qui te sort par la bouche
©Perle Vallens

photo n&b·poésie

L’eau des mots

Je ne compte plus les mots dans mes poches 
sous les yeux 
Je les maquille d’un peu de lumière 
d’eau de chaleur manquante 
le mascara serait silence pour souligner
ourlés déroulés je triche c’est un fait 
travestis salivés je corrige leur mâche 
Je change leur taux d’humidité pour plus fluides
plus fondants j’agis sur leur tendreté 
Personne ne dit combien compte 
l’hygrométrie des mots sur la qualité
de leur chair 
©Perle Vallens

Actualité·collectif·Editions Jacques Flament·journal·prose·recueil

Journal de femmes

A l’initiative de Jacques Flament Editions, et dans la perspective d’un projet éditorial, j’ai participé à la co-rédaction de cet opus, Exclusivement féminin, journal d’une journée, rédigé par 58 femmes, dont les droits d’auteur seront reversés à l’association LA MAISON DES FEMMES de SAINT-DENIS, lieu de prise en charge de femmes en difficulté ou victimes de violences.
Pour des raisons diverses je n’ai pas souhaité donner suite au projet titanesque qui suit cette entrée en matière, et dont les droits iront à la même association.
Voici un extrait de journal, tiré de Exclusivement féminin.